Laurène Baldassara

Laurène Baldassara

J’ai eu la chance de découvrir Laurène sur le net et je lui ai demandé de nous en dire un peu plus sur elle et sur une de ses pratiques : le chamanisme. Voici une interview qui va certainement vous intéresser !

Bonjour Laurène tout le monde ne te connais pas encore et je serais heureux que tu te présentes. Quel est ton parcours et tes activités du moment ?

Bonjour Eric ! J’ai le bonheur aujourd’hui de vivre la vie que j’ai toujours souhaitée, immergée dans le monde de la spiritualité. Après une vie professionnelle diversifiée et des études de Droit, j’ai décidé de changer de cap ! En 2012, j‘ai ouvert mon cabinet à Toulouse, où j’accompagne les personnes qui me sollicitent dans des séances de Reiki, de lithotherapie et de sonothérapie. Mais pas que …. Je reçois également en consultation de voyance spirituelle à mon cabinet et pas téléphone dans le monde entier.
En parallèle, j’organise des méditations en groupe et des stages. J’écris de plus en plus d’articles pour des revues et des sites internet spécialisés.
J’aime aussi beaucoup partager mon métier et ma passion en participant à de nombreux événements en tant que conférencière mais aussi en tant qu’invitée, sur des webradios et radios (BTLV, Sudradio, …).
A partir de septembre, j’animerai une émission de voyance en direct chaque semaine ainsi qu’une chronique sur la radio Pyrénées FM… C’est encore une année riche en rencontres et en projets qui s’annonce !

Tu pratiques de nombreuses techniques énergétiques et le contact avec le monde spirituel fait partie de ton quotidien. As-tu une pratique religieuse ou spirituelle particulière ?

On me pose souvent cette question ! Je ne me revendique d’aucune idéologie ni religion. Pour ma part, adhérer à un dogme est trop limitant. Je me reconnais dans toutes les religions et dans aucune à la fois. Pour moi, la spiritualité c’est d’abord une attitude, une façon de voir la vie et de la vivre. Je crois profondément que l’essentiel est dans le fait de reconnaître le divin et l’extraordinaire en nous même et dans tout ce qui nous entoure, de respecter la vie autour de soi sous toute forme et d’avoir conscience que nous sommes tous reliés. Des êtres uniques appartenant à un même tout …. Je crois que c’est cela qui m’a attirée dans le chamanisme … J’y ai trouvé une authenticité et une vérité sans fard qui m’ont touchée.tambour chamanique

Beaucoup de croyances circulent sur la pratique du chamanisme. Voudrais-tu nous expliquer ce qu’est réellement un chamane de ton point de vue?

A notre époque, beaucoup de personnes se font appelées « chamane ». Malheureusement le terme est galvaudé. De mon point de vue, et selon la définition originelle, un chamane est un lien entre les différents monde. C’est un chercheur spirituel et un messager, qui fait le lien entre le monde minéral, végétal, animal, humain et sur humain. Le chamane est un être qui se voue pleinement à cette mission d’intermédiaire qu’il apprend au fil des expériences et qui pour cela a souvent besoin de vivre au contact de la nature, dans une certaine solitude. Etre chamane, cela ne s‘apprend pas dans les livres ! Même s’il est « formé » comme c’est le cas en Mongolie où un chaman est désigné, il doit ensuite suivre son chemin seul en prenant parfois certains risques car le monde spirituel comme le nôtre n’est pas fait que de lumière ….. Pour moi, un chamane, c’est un chercheur de vérité, un explorateur des mondes et c’est peu à peu acquérir une connaissance. D’ailleurs, le terme « chamane », venu de Sibérie, signifie « celui qui sait » !

Peut être également peut-on trouver des différences entre le chamanisme “originel” et ce que l’on peut trouver en occident ?

Qu’est-ce que le chamanisme originel ? Difficile à dire car chaque région du monde à ses propres pratiques chamaniques.
Les premières études anthropologiques sur la question ont été faites dans les années 1920, relativement aux pratiques observées en Sibérie. On a ensuite classé sous ce terme tous les phénomènes similaires que l’on a pu observer en Amérique du nord, du sud, en C, en Europe, en Afrique, et partout ailleurs. Le chamanisme est partout. Les pratiques et les rituels diffèrent en fonction des régions du monde mais la philosophie de base se retrouve dans toutes les traditions … Pour les instruments utilisés par le chamane, on retrouve partout le fameux tambour chamanique que j’affectionne tant ! J’ai construit le mien et je l’utilise pour méditer, faire un voyage à la rencontre de mes animaux totems ou encore faire un travail de nettoyage sur les personnes. Mais j’y reviendrai …

Dans nos contrées, on trouve notamment des chamanes celtes, appelés « déo », où le rapport à la nature et aux êtres de la foret est très présent ….

Y at-il une forme de chamanisme plus « authentique » ou meilleure qu’une autre ? Bien sûr que non. Tout est question de ressenti personnel … Certains se sentiront plus attirés par le chamanisme celte, d’autres par le chamanisme amérindien ou autre. Question de résonance personnelle peut être en lien avec des vies antérieures nous reliant à telle ou telle tradition, mais c’est une autre question …

Quels sont les effets concrets que tu as pu observer chez toi et sur les personnes qui sont venues te consulter pour recevoir un soin chamanique ?

Une ouverture d’esprit et une libération ! A mesure que j’avance dans mes expériences chamaniques, je sens que ma conscience s’ouvre et mon regard sur le monde et sur moi-même change. C’est aussi ce qu’observent les personnes qui viennent me voir pour un soin chamanique. Avec le tambour, je travaille sur la libération des liens qui tiennent la personne enchaînée et l’empêchent d’avancer dans sa vie. Je viens nettoyer les mémoires au niveau des corps subtils et cela déclenche parfois des réactions surprenantes ! Quand les liens se dissolvent, cela se matérialise souvent par l’arrivée de larmes pour la personne qui reçoit le soin … puis s’ensuit une sensation de légèreté et de bien-être …..

Existe t-il des dangers à faire appel à un chamane ?

Comme dans toute pratique spirituelle ou énergétique, il y a de bons et de moins bons praticiens. Le plus beau des outils peut toujours être mal utilisé, de façon consciente ou inconsciente. Il en est de même pour tout ! La question est surtout de savoir quel sera le chamane qui sera le plus adapté pour vous ! Comment le savoir ? Fiez-vous à votre intuition ! Il est bien sur important de regarder le parcours d’un chamane, sa démarche personnelle et spirituelle mais aussi sa réputation. Au-delà de cela, il y a ce petit quelque chose en plus que vous allez ressentir pour un chamane plus que pour un autre. La sensation d’être en phase et en confiance avec lui ….. C’est un indicateur essentiel !
Personnellement, je me suis rendue dans un festival du chamanisme. Cela m’a permis d’être en totale immersion et de rencontrer de nombreux chamanes venus du monde entier. C’est comme cela que j’ai trouvé la voie chamanique vers laquelle j’avais envie d’aller dans l’avenir …. Le chamanisme japonais. Çà été un coup de cœur !

Comment vois-tu ton avenir dans cette voie du chamanisme et quelles sont tes prochaines étapes dans ton parcours?

Et bien j’ai fait une très belle rencontre avec un chamane japonais et je compte apprendre avec lui dès qu’il sera de retour en France … J’ai hâte ! Et puis à partir de septembre, je vais commencer à organiser des soirées en groupe autour des voyages chamaniques afin de permettre à tous ceux qui le souhaitent de partir à la rencontre de leur animal totem….
Je vais également continuer à voyager à travers le monde … Pour mes prochains voyages, je partirai à la rencontre des chamanes de Mongolie et de la forêt amazonienne ! C’est un chemin plein de découvertes et d’expériences qui s’ouvre à moi, la route sera longue mais lumineuse, j’en suis sûre …
Belle route à toutes celles et ceux qui décideront de suivre cette voie !

Laurène Baldassara
www.laurene-baldassara.com

Maitre Enseignant Reiki Toulouse
avec “laurène baldassara : maitre de reiki à toulouse”