La méthode pour rebondir et suivre au mieux sont chemin de vie.

 

C’est ce que nous propose Françoise du blog www.vivezlessentiel.com que j’ai décidé

d’interviewer pour toutes les belles choses qu’elle a à nous apporter.

Texte de l’interview  ci-dessous :

Bonjour Françoise,

Je suis bien heureux de t’accueillir sur www.invitation-au-bonheur.com.

Tu es au Canada et je suis en Polynésie française. Vive la technologie!

Eh! Bien oui, exact.

Et donc, sur ton blog qui s’appelle Vivez l’Essentiel, tu nous proposes tout simplement de

devenir heureux.

Et cette notion d’être heureux et avoir plus de bonheur, je me demandais si vraiment

d’après toi c’est accessible à tous.

Par contre, ce n’est pas une chose qui est gratuite, c’est une chose qu’il faut alimenter tous les

jours. Il faut travailler sur sa personne, il faut apprendre à se connaître. Moi, je suis une

fervente d’apprendre à se connaître.

Je pense que c’est la première porte à ouvrir si on désire être heureux dans sa vie.

Malheureusement, si on ne se connait pas vraiment, on navigue un peu partout et on se

perd à l’intérieur de soi.

De là découle qu’on est toujours un peu ce que les autres voudraient qu’on soi. On

devient ce que voudrais nos professeurs, conjoints, nos enfants, nos amis et c’est très

rare qu’on s’arrête à soi-même pour se dire qui est-ce qui je suis vraiment? Donc, c’est

pour ça que c’est important de se connaître. Je pense que c’est la première avenue qui

nous amène à être plus heureux dans notre vie.

Moi, je pense que c’est la première des étapes à franchir si on veut aller plus loin. Mais

c’est accessible à tous, j’en suis convaincue.

 Moi, je suis entièrement de ton avis. Pour arriver à ses conclusions, je crois que tu as

eu un parcours de vie  qui t’a peux être poussé à rechercher ce bonheur et même s’il n’était pas implicite pour toi!

c’était vraiment difficile pour moi et il s’avère que la plupart des gens n’ont pas d’idée de

ce que peut être l’anorexie et la boulimie.

J’ai vécu cette expérience pendant une période de 8 ans, il est certain que ç’a été un

moment dans ma vie qui a été difficile, mais tellement porteur.

Et aujourd’hui, je suis en mesure de remercier la vie de m’avoir permis de vivre cette

expérience.

Celle-ci m’a permis d’aller accueillir ce que je vivais intérieurement et découvrir qui j’étais

vraiment et même de découvrir mes valeurs.

Veux, veux pas quand j’étais toute petite ça fait quand même plusieurs années, on me

taquinait beaucoup sur mon poids, on me taquinait beaucoup sur ma grosseur.

En plus, j’ai été élevé dans un milieu qui n’était pas très riche non plus. La société étant ce

qu’elle est, on se fait dire des choses qui nous font de la peine.

Donc, toute petite j’étais affecté par ça, par ces connotations-là. Me faire traiter de nom,

de me faire dévaloriser à cause de mon poids.

Chemin faisant, j’ai continué ma vie dans ce domaine sans trop de dégâts. Tout s’est

accentué lorsque j’ai commencé à travailler avec 10 hommes qui étaient tous des

professeurs et souvent ceux-ci me taquinaient sur la même chose.

Moi, je pensais me sortir de ça, lorsque j’étais petite, mais c’est revenu à la surface à cette

période de ma vie.

Comme j’ai pris au pied du mur ce qui m’était dit, j’ai voulu prouver à tous ses hommes,

tous ces gens que j’étais capable d’avoir un poids santé même si je n’avais pas de

problème de poids majeur. Je n’avais pas de problème d’obésité dans mon corps

physique j’en avais juste un dans ma tête. Cette obésité mentale faisait que je me trouvais

grosse, mais je ne l’étais pas vraiment en réalité.

Et c’est à ce moment-là que je me suis mis à manger beaucoup, à me faire vomir et à

recommencer sans cesse le même dilemme.

J’aimais beaucoup la nourriture parce que c’est charmant la nourriture, c’est une belle

chose dans notre vie, ça fait partie de notre carburant, on ne peut pas s’en détacher.

Par contre, moi j’avais décidé d’engager une lutte contre elle et je n’étais vraiment pas de

taille.

Donc, par la suite ce qui devait arriver, arriva. J’ai vraiment paniqué de mon attitude

intérieure. J’avais vraiment peur de vivre de la folie parce que je n’arrivais plus à contrôler

cette énergie qui se trouvait à l’intérieur de moi.

De vouloir constamment manger de ce que j’aimais (surtout le sucre) et de me faire vomir

par la suite, parce que j’avais peur de reprendre le poids que j’avais si durement perdu.

Donc, je me suis mis à lutter contre ça et c’est là que ma vie a pris un tournant.

Lorsque j’ai demandé de l’aide, je ne sais pas d’où elle est venue, je n’en ai aucune idée,

dans l’instant où ça s’est produit j’en avais aucune espèce d’idée de sa provenance.

Par contre, je sais très bien aujourd’hui que c’est intérieurement qu’il y a eu une connexion

et à partir de là les portes se sont ouvertes.

J’ai rencontré des gens. J’ai été dans des associations. J’ai fait des cours. J’ai appris, j’ai

lu énormément sur le problème que j’avais. Je peux dire aujourd’hui que suis assez fière

de moi d’avoir été capable de me sortir de cette impasse par moi-même en collaboration

avec ma connexion intérieure.

J’ai réussi à maîtriser la nourriture et non à la contrôler. Qui était une grosse différence

pour moi.

Cette avenue m’a ouvert les yeux. L’aventure de se connaître, comment ça pouvait être

enrichissant et captivant. Depuis ce temps, je ne peux plus m’en passer. J’ai toujours

continué à travailler sur ma personne, à apprendre des choses, à travailler pour être bien,

être heureuse et me sentir bien intérieurement.

Lorsqu’on est si bien intérieurement c’est une impulsivité humaine de vouloir le

transmettre à ceux qu’on aime, à ceux qui gravitent autour de nous et de le dire aux gens

que OUI ça marche, OUI c’est possible, OUI on peut être bien, OUI on peut être heureux

et ce n’est pas si compliquer que ça. Cela demande juste un peu de travail sur soi, puis

beaucoup d’amour envers soi, donc c’est pour cela que je me suis dirigé dans cette

avenue.

Donc, je peux te dire en tout cas que ça transparaît dans cette conversation, tu as l’air

bien, rayonnante et on voit que les choses que tu as vécues on fait de toi une belle

personne.

Je suis honorée que vous me connotiez de cette façon. Je dis merci! à la vie pour cette

affirmation.

De plus,  cette expérience de vie t’a fait acquérir un certain savoir. Tout ce que tu as appris pour toi, tu

aimerais pouvoir le communiquer et en faire part aux autres et c’est là le but de ton blog.

J’aimerais savoir concrètement comment tu vas pouvoir aider tous les gens qui vont te suivre

sur ton blog.

Bon parfait. Concernant mon blog, je voudrai mentionner, il y a 25 ans j’avais ouvert ma

propre compagnie avec une amie qui s’appelait l’Univers de l’Être. Nous avons travaillé

4 années, en donnant des cours en développement personnel et suite à une décision

personnelle de ma compagne on a dû fermer les portes de l’Univers de l’Être.

Mais il demeure encore aujourd’hui que c’est la partie de ma vie où je me suis le plus

épanouie et que j’ai adoré. Je n’ai jamais eu l’impression de travailler, je n’ai jamais eu

l’impression que c’était une corvée. Je nageais dans le bonheur à l’intérieur de cette

expérience de 4 ans.

J’ai pu rencontrer des gens, donner des formations, les gens faisaient des partages, c’était

extrêmement riche pour nous être humain. J’ai tellement aimé cette énergie. Par la suite

étant seule dans l’Univers de l’Être j’ai décidé que je mettais un petit moment d’arrêt pour

ça.

Chemin faisant, j’ai continué à lire des livres et autres. Par contre, mon âme passait son

temps à me dire Françoise c’est ce que tu aimes faire, c’est ce qui te rend heureuse et qui

te remplit d’énergie.

Et là, à force de regarder sur internet, chercher partout, je voulais retrouver mon chemin.

J’avais le goût de retrouver ma route et un blog était comme un genre de révélation pour

moi.

C’est certain que ça me demande beaucoup parce que je n’ai pas toutes les techniques,

je n’ai pas tout ce qu’il faut, mais je me suis lancée dans l’aventure et je pense que c’est

un bon moyen pour s’ouvrir sur la planète, pour être capable de diffuser ce que l’on est, ce

que l’on pense et ce que l’on aime et si je peux apporter un peu à l’humanité au point de

vue d’ÊTRE bien, de se connaître, de travailler sur sa personne, de vouloir avancer, d’être

heureux et heureuse, ça me fera plaisir de transmettre aux gens ce que je connais avec

toute la simplicité du monde.

Car je suis une personne extrêmement simple. En se servant du quotidien, on peut

apprendre beaucoup. Donc, j’espère pouvoir transmettre des valeurs à des gens qui eux

aussi m’ont transmis et qui m’ont tant apporté dans ma propre vie.

C’est ça le but de mon blog, de pouvoir transmettre un message, de pouvoir écrire, de

pouvoir dire, de pouvoir parler de ça, même si j’ai beaucoup de gens qui gravitent autour

de moi, ce n’est pas tous les gens qui sont ouverts à ça.

Je pense qu’un blog permet aux personnes de s’y rendre parce qu’ils sont intéressés. Un

blog me permet de m’exprimer, j’ai besoin de cela, c’est ce que mon âme me demande et

je l’écoute parce que c’est elle qui a toujours été ma meilleure conseillère.

Donc, c’est elle que j’écoute présentement. Je m’aventure dans de nouvelles aventures, je

n’ai aucune idée où ça va me mener, mais je me dis toujours à la grâce de Dieu. Je laisse

ça dans des mains plus grandes que moi.

 C’est parfait, une grande confiance en la vie.

Ah! Oui exactement, c’est vraiment elle qui est porteuse de tout, nous on fait des actions,

mais après cela quoi que nous décidions, c’est la vie qui se charge de l’énergie qu’on a

pour répandre ce qu’on a besoin de répandre.

Je crois qu’on va pouvoir s’arrêter sur ses belles paroles et faire profiter de cette

conversation au plus grand monde possible. J’ai été ravi de te rencontrer et cela justement

grâce à ton blog.

Forcément on reste en contact et puis on aura l’occasion de se retrouver comme ça pour

d’autres entrevues et bien voilà nous allons suivre ton blog avec grand intérêt.

Je te remercie beaucoup, Françoise. Et je te dis à bientôt. Longue vie à

www.vivezlessentiel.com.

 Eh bien! moi aussi, je vous remercie sincèrement et longue vie parce que j’ai vu que vous

adorez le Reiki, je connais cette énergie, j’ai même suivi une session concernant le Reiki

et c’est tellement une belle discipline de vie.

C’est tellement un beau domaine, moi aussi je vous souhaite que du bon et que du

meilleur. Un énorme MERCI! à la vie de nous permettre de pouvoir communiquer

ensemble et longue vie à votre blog et longue vie à notre nouvelle relation.

Formidable Françoise  à très bientôt. Bonne journée.

Merci! beaucoup. Bonne journée. Bye! Bye! Au revoir.

 Voilà, j’imagine que vous avez été séduit par la belle énergie que dégage Françoise.

Séduit, par cette positive attitude, par aussi la somme de connaissance qu’elle a pu

acquérir tout au long de sa vie et ce dynamisme, cet amour de l’autre qu’elle peut

dégager. Je vous invite bien entendu à suivre sur son blog : vivezlessentiel.com.

En tout cas pour ma part, je vous dis à bientôt.

Soyez vigilant, gardez l’œil attentif, le bonheur est tout près de vous.